Internationalisation et nouveautés PGE et TEMA : le plan stratégique 2022 de NEOMA Business School est en ordre de marche


En octobre, NEOMA Business School dévoilait son plan stratégique 2022. Aujourd’hui, l’Ecole concrétise ses ambitions de développement en annonçant de nombreux nouveaux accords à l’international, ainsi que plusieurs innovations au sein du Programme Grande Ecole et de TEMA. Des nouveautés en prise directe avec l’esprit de challenger de l’Ecole qui souhaite réinventer les codes de l’Enseignement Supérieur. 

Une internationalisation qui se renforce


L’international figure au cœur du plan stratégique de l’Ecole, qui défend un parti-pris historique en faveur de l’immersion. « NEOMA Business School déploie une ambitieuse politique de développement à l’international qui consiste à s’appuyer sur des partenariats de haut niveau pour y envoyer de petits groupes d’étudiants qui s’immergent dans les cours et la vie académique et estudiantine locale », explique Delphine Manceau, Directrice générale. L’Ecole annonce aujourd’hui la signature de 30 nouveaux accords avec des institutions de premier plan, toutes accréditées.« Nous nous réjouissons d’accueillir ces universités au sein de notre réseau qui compte désormais 330 partenaires. Elles partagent les mêmes exigences académiques, mais aussi les mêmes valeurs et la même vision de l’immersion que NEOMA Business School », détaille Delphine Manceau. « Si nous ne devions en retenir que quelques-unes, nous pouvons citer l’Instituto de Empresa de Madrid, la Hong Kong Baptist University, l’American Univeristy of Beirut et Baruch College à New York ».

L’Ecole renforce également ce parti-pris en challengeant le modèle traditionnel de l’échange académique. « Réinventer l’immersion à l’international est l’un des axes forts de notre plan stratégique. Cet engagement se traduit dans la création de dispositifs innovants qui nous permettent de nouer des alliances avec les meilleures institutions mondiales », précise Delphine Manceau. C’est dans cet esprit que le programme « Entrepreneurs sans Frontières » s’enrichit de deux nouveaux partenaires : UC Berkeley aux Etats-Unis et Copenhagen Business School au Danemark rejoignent ainsi la Fondation Getulio Vargas (FGV) au Brésil et Shanghai Jiaotong University en Chine. Le dispositif couvre aujourd’hui 4 continents et offre aux étudiants la possibilité de suivre des cours sur l’entrepreneuriat, de s’immerger dans l’incubateur académique du partenaire, d’avoir accès aux écosystèmes locaux et ainsi de construire des start-up d’emblée internationales. « Nos étudiants entrepreneurs ont désormais l’opportunité de rejoindre l’incubateur d’une université renommée pour lancer leur projet de création d’entreprise dans un esprit born global » explique Céline Davesne, DGA Programmes & International.


Programme Grande Ecole : 2 nouveaux parcours d'excellence dès 2019 

Dans ce même esprit, le Programme Grande Ecole évolue pour renforcer encore davantage son internationalisation et l’expertise développée par les étudiants. Dès la rentrée 2019, il proposera deux nouveaux parcours d’excellence internationaux :

·         Le parcours d’excellence « Global Experiences » offre la possibilité de suivre deux semestres académiques sur deux continents différents (un par an) au cours des deux premières années d'études, à chaque fois dans des universités de premier plan. Ces expériences sont complétées par deux stages à l’international. « Ce dispositif est une opportunité unique pour nos étudiants de s’exposer à deux zones du monde et de bénéficier d’un parcours riche sur trois plans : expérience académique, expérience professionnelle et expérience culturelle », détaille Sylvie Jean, Directrice du Programme Grande Ecole. Le réseau de ce nouveau dispositif compte aujourd’hui 27 universités dans 20 pays, toutes accréditées, sur les cinq continents. « Nous avons la chance de compter parmi elles notamment St Gallen University en Suisse ou l’Université de Laval au Canada ».

·         Le parcours d’excellence « Future in Asia » s’adresse, quant à lui, aux passionnés du continent asiatique, avec deux expériences académiques dans deux pays au choix en Chine, Corée, Inde, Japon, Malaisie, Taiwan, Thaïlande ou Vietnam. Pour compléter ces enseignements, deux stages seront réalisés sur place. Ce nouveau parcours s’appuie sur des partenariats historiques de l’Ecole, parmi les plus reconnus de cette zone, comme Sun Yat Sen University en Chine ou Nagoya University au Japon. « L’Asie joue un rôle économique de premier plan à l’échelle mondiale, incitant de nombreux étudiants à y imaginer une partie de leur parcours professionnel futur », précise Sylvie Jean. « La complexité et la richesse du continent asiatique sont telles qu’une expérience longue est absolument nécessaire ».


... et une nouvelle offre de double-diplôme et de triple diplôme en 2020

Autre nouveauté majeure pour la rentrée 2020 : la conversion des spécialisations du Programme Grande Ecole en Masters of Science (MSc) et la création de nouveaux MSc, ajoutant une nouvelle dimension au parcours de l’étudiant. Le programme offre désormais la possibilité à l’ensemble de ses étudiants d’obtenir :

·         soit un double-diplôme Master en Management / MSc de NEOMA Business School,
·         soit un double-diplôme Master en Management / Diplôme d’une université partenaire
·         soit un triple-diplôme Master en Management / MSc de NEOMA Business School / Diplôme d’une université partenaire.

« Nous défendons plus que jamais notre volonté de faire de notre Programme Grande Ecole une formation d’exception alliant les atouts d’une formation généraliste et les forces d’un cursus spécialisé », souligne Sylvie Jean. « Parmi les opportunités offertes, nous pouvons notamment citer le triple-diplôme avec l’Université de San Diego autour de notre MSc Investment Analysis, ainsi que celui autour du MSc in International Luxury Management avec Politecnico di Milano ».

Le Programme Grande Ecole affiche un nouveau portefeuille de 14 double-diplômes Master en Management / MSc de NEOMA Business School articulés autour de 3 grands domaines, 13 double-diplômes Master en Management / Diplôme d’une université partenaire ainsi qu’une offre de 4 triple-diplômes.


TEMA: un positionnement inédit autour de la triple-compétence 

TEMA, programme post-bac en 5 ans dédié au management et à la technologie, renforce son engagement en faveur du développement de compétences hybrides et multidisciplinaires : le cursus évolue vers la triple-compétence en alliant le management, le digital et la créativité. « TEMA fête ses 20 ans et, dans un environnement technologique en profonde mutation, il évolue pour former des managers agiles et créatifs à l’ère digitale, capables aussi bien de créer leur start-up que d’accompagner les organisations dans leurs grandes mutations numériques », explique Anne-Laure Hérard, Directrice du programme.

C’est dans ce contexte que le programme s’enrichit de 2 double-diplômes en 5e année :

·         Le Mastère Spécialisé « Technologie & Management » de CentraleSupélec
·         Le Diplôme Universitaire « Innovation & Entrepreneurship » de l’Université de Technologie de Troyes (UTT) – campus de Shanghai

TEMA innove également en intégrant à son cursus un semestre d’échange hors management, dédié au digital ou à la créativité. Proposé dès la rentrée prochaine, ce nouveau temps fort obligatoire favorisera la fertilisation croisée et développera l’habitude des étudiants à travailler avec des spécialistes du digital ou de la créativité. « En totale complémentarité avec les enseignement reçus à NEOMA, ce semestre d’études au sein d’institutions renommées renforcera sensiblement les compétences hybrides des étudiants et les dotera d’une vraie culture de ces environnements », insiste Anne-Laure Hérard.

Ce semestre d’échange hors management pourra, par exemple, être réalisé au sein de :
·         L’Université de Technologie de Troyes et le CESI pour un échange autour des technologies et de l’ingénierie,
·         L’ESADHaR (L’Ecole Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen) et ISEM ESMOD pour un échange orienté créativité.

Autre nouveauté, un parcours en alternance sera aussi proposé en 4ème et 5ème année, sur un rythme 3 semaines en entreprise / 1 semaine à l’école. « Ce nouveau parcours en alternance sera un vrai tremplin vers l’employabilité et permettra de développer encore davantage la diversité sociale », explique Anne-Laure Hérard.

Enfin, TEMA fera son entrée au sein de SESAME en 2020, rejoignant ainsi les cursus GBBA et CESEM de NEOMA Business School déjà membres de cette banque d’épreuves. Jusqu’alors accessible via un concours propre, le cursus gagnera en visibilité en France mais également auprès des lycées français basés à l’international. « Nous nous réjouissons de cette entrée dans SESAME. Dans cette dynamique, TEMA sera accessible sur le campus de Paris en 2020, en plus du campus historique de Reims », conclut Anne-Laure HERARD.