Toujours plus d’international !

La volonté d’internationalisation est présente depuis toujours dans l’histoire de l’Ecole. En 2019, NEOMA Business School passe la vitesse supérieure et met en place plusieurs initiatives pour renforcer cette dimension, toujours au bénéfice de l’étudiant et en droite ligne avec son parti-pris en faveur de l’immersion. Retour sur les principales annonces de l’année.

30 nouveaux accords avec les meilleures universités mondiales

« Depuis toujours, NEOMA Business School déploie une ambitieuse politique de développement à l’international qui consiste à s’appuyer sur des partenariats de haut niveau pour y envoyer de petits groupes d’étudiants », explique Delphine Manceau, Directrice générale. L’Ecole annonce la signature de 30 nouveaux accords avec des institutions de premier plan, toutes accréditées. « Nous nous réjouissons d’accueillir ces universités au sein de notre réseau qui compte désormais 330 partenaires », détaille Delphine Manceau. « Si nous ne devions en retenir que quelques-unes, nous pouvons citer l’Instituto de Empresa de Madrid, la Hong Kong Baptist University, l’American Univeristy of Beirut et Baruch College à New York ».
NV Partenaires

UC Berkeley, nouveau partenaire pour incuber sa start-up au cœur de la Silicon Valley

Le programme « Entrepreneurs sans Frontières » s’enrichit de deux nouveaux partenaires : UC Berkeley aux Etats-Unis et Copenhagen Business School au Danemark rejoignent ainsi la Fondation Getulio Vargas (FGV) au Brésil et Shanghai Jiaotong University en Chine. Le dispositif couvre aujourd’hui 4 continents et offre aux étudiants la possibilité de suivre des cours sur l’entrepreneuriat, de s’immerger dans l’incubateur du partenaire, d’avoir accès aux écosystèmes locaux et ainsi de construire des start-up d’emblée internationales.

2 nouveaux parcours d’excellence dès 2019

• Le parcours d’excellence « Global Experiences » offre la possibilité de suivre deux semestres académiques sur deux continents différents (un par an) au cours des deux premières années d'études, à chaque fois dans des universités de premier plan. Ces expériences sont complétées par deux stages à l’international. Le réseau de ce nouveau dispositif compte aujourd’hui 27 universités dans 20 pays, toutes accréditées, sur les cinq continents. « Nous avons la chance de compter parmi elles notamment St Gallen University en Suisse ou l’Université de Laval au Canada » déclare Sylvie JEAN, Directrice du PGE.

Portrait de Salomé, étudiante PGE en échange international à l’Université de Saint-Gall




• Le parcours d’excellence « Future in Asia » s’adresse, quant à lui, aux passionnés du continent asiatique, avec deux expériences académiques dans deux pays au choix en Chine, Corée, Inde, Japon, Malaisie, Taiwan, Thaïlande ou Vietnam. Pour compléter ces enseignements, deux stages seront réalisés sur place. Ce nouveau parcours s’appuie sur des partenariats historiques de l’Ecole, parmi les plus reconnus de cette zone, comme Sun Yat Sen University en Chine ou Nagoya University au Japon.

L’internationalisation : 1ère place au niveau mondial dans le palmarès 2019 de The Economist

Dans le classement de The Economist des Masters in Management (MiM), le Programme Grande Ecole de NEOMA Business School se place directement au 19ème rang mondial et au 4ème rang des Écoles françaises classant un PGE. Le programme se distingue particulièrement sur le critère lié à l’internationalisation du programme en occupant 1ère place au niveau mondial. Cette performance récompense le parti-pris stratégique de l’Ecole qui favorise l’immersion en petits groupes au sein des meilleures universités à travers le monde. « Nous sommes très fiers de ce résultat qui conforte notre vision et notre stratégie de développement » explique Delphine Manceau, Directrice générale de NEOMA Business School.

Un livre blanc « L’enseignement supérieur français : acteur mondial »

Pour la première fois, Audencia et NEOMA s’associent pour publier un livre blanc sur la stratégie des business schools à l’international. Ce livre blanc donne la parole aux étudiants français comme internationaux pour qu’ils partagent leur expérience en dehors de nos frontières, mais aussi aux acteurs académiques afin de dresser l’analyse de ce que signifie en 2019 l’international au sein de nos Business Schools françaises. Le résultat de la collaboration tient en soixante pages, téléchargeables en accès libre.


Des carrières aux quatre coins du globe

• David Holland, Director of Business Development chez Netflix aux Etats-Unis



• Gaétane BAUDRY, Directrice de la marque Giorgio Armani au Japon



• Tim KÖK, analyste crédit à Barclays aux Etats-Unis

Episode 1 : 


Episode 2 : 
Retour à la page précédente