NEOMA Busines School dévoile ses ambitions de développement en Inde

Un an après l’ouverture d’un bureau de représentation en Inde, plusieurs représentants de la Direction Générale se sont déplacés en Mars à Mumbai et à New Dehli pour rencontrer des diplômés, des entreprises, des partenaires ainsi que des journalistes. Forte de ses partenariats historiques avec les meilleures écoles de management et universités indiennes, l’Ecole souhaite aujourd’hui renforcer sa visibilité auprès des étudiants indiens et du réseau académique local.

Dans le cadre de sa stratégie de développement à l’international, NEOMA Business School affiche une ambition claire : doubler le nombre d’étudiants indiens d’ici 3 ans, autant sur les programmes post bac et Grande Ecole que sur l’Executive Education. Actuellement, l’Inde est le 2ème pays le plus représenté parmi les étudiants internationaux de l’école. Avec l’ouverture d’un nouveau bureau de représentation à Mumbai en 2018, l’Ecole souhaite renforcer sa visibilité auprès des étudiants indiens. « Ce nouveau bureau en Inde vient appuyer notre stratégie offensive de développement à l’international, avec un recrutement croissant d’étudiants internationaux qui rejoignent nos programmes », commente Delphine Manceau, « Entre 2014 et 2017, le nombre d’étudiants indiens dans nos programmes a progressé de 150% ! L’ouverture d’un bureau est donc une étape logique pour accompagner ce développement et renforcer notre proximité avec nos candidats, étudiants, diplômés et partenaires ». Parmi les formations plébiscitées par le public indien, on trouve principalement les Masters, le MSc in Supply Chain Management et le MSc in International Luxury Management.

Le renforcement du réseau académique local et l’identification de nouveaux partenariats avec les universités indiennes, ainsi que les institutions gouvernementales, représentent aussi un axe de développement majeur. En Inde, NEOMA BS a noué des partenariats historiques avec 13 universités et écoles, la très grande majorité figurant parmi les plus réputées comme The Indian Institute of Management (IIM) de Bangalore,  IIM Calcutta, Xavier School of Management et Indian School of Business. Les étudiants français montrent de plus en plus d’intérêt pour l’Inde. Le nombre d’échanges a presque doublé, avec près de 150 étudiants qui partent en échange chaque année. Quant aux étudiants indiens, ils sont environ 150 par an à passer un ou deux semestres à NEOMA BS.

Cette coopération renforcée concerne également les programmes Executive de NEOMA Business School. Son nouveau Global EMBA permettra d’attirer en grand nombre des étudiants indiens. En effet, dispensé entièrement en anglais et déclinable en 3 formats, la version accélérée en 7 mois est idéale pour les apprenants internationaux. Pour ce nouveau programme, quatre séjours thématiques à l’international ont été créés dont une semaine à Bangalore sur la thématique « Social Business ».

Enfin, l’Ecole s’appuie sur place sur un réseau de diplômés très actif avec plus de 200 diplômés de nationalité indienne. On compte également près d’une centaine de diplômés NEOMA BS d’autres nationalités qui travaillent en Inde. Le réseau est animé par une diplômée indienne. Ce chapter organise des afterworks plusieurs fois par an dans les plus grandes villes et favorise les discussions professionnelles pour échanger des idées et des bonnes pratiques.

La France, pays d’accueil privilégié pour les étudiants indiens
L’Inde représente aujourd’hui un marché en évolution rapide et constante, incontournable pour l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur. Actuellement à la 10ème place des pays accueillant des étudiants indiens, la France peut encore progresser. Le Président Emmanuel Macron a d’ailleurs annoncé en mars dernier qu’il souhaitait doubler d’ici 2020 le nombre d’étudiants indiens venant poursuivre leurs études en France, notamment grâce à un accord signé entre la France et l’Inde en 2015 permettant aux étudiants indiens de rester 24 mois en France via le renouvellement de leur visa. Un dispositif très apprécié de ces étudiants, compte tenu notamment du Brexit et des incertitudes qui en découlent. « Les étudiants indiens apprécient également l’excellence des Business Schools françaises et leurs expertises, en prise directe avec les fleurons de l’économie française comme le luxe, la distribution, la supply chain, les FinTech ou l’entrepreneuriat » complète Delphine Manceau.