VISTA-AR : l’ensemble des partenaires du projet réunis sur le Campus de Paris

Les 23 et 24 janvier derniers avait lieu la réunion trimestrielle des partenaires du projet européen VISTA-AR, sur le campus de Paris de NEOMA Business School.

Lors de ces deux jours, l’ensemble des partenaires impliqués étaient présents aux côtés des chercheurs de NEOMA BS : le Conseil Régional de Bretagne, EESAB, CESI, University of Exeter, University of Bournemouth, Ville de Fougères, Exeter Cathedral, ainsi que les sites de déploiement français (Jardins de Valloire et Musée sous-marin de Lorient).

« Nous avons eu une première journée consacrée à l’avancement de chaque module de travail, avec une préoccupation particulière pour les premières expérimentations qui vont être lancées avant l’été, et pour l’avancement des réflexions avec les sites de déploiement français et anglais. Le second jour a été consacré à a communication et au management du projet, puis à une visite de la conciergerie à travers de nouveaux dispositifs testés par l’ensemble des partenaires », explique Jean-Baptiste SUQUET, enseignant chercheur, coordinateur du projet VISTA-AR pour NEOMA BS.

Soutenir et développer les nouvelles expériences de visite

Pour rappel, VISTA-AR est un projet d’envergure visant à inciter les sites culturels patrimoniaux à adopter des technologies numériques de pointe afin de proposer de nouvelles expériences à leurs visiteurs, et ainsi en accroitre le nombre.

Les partenaires impliqués travaillent donc à la constitution d’une bibliothèque de modèles et d’animations génériques et d’une base de données d'acteurs du patrimoine culturel afin d’aider les sites culturels patrimoniaux à développer leurs propres applications et scénarios. Afin d'optimiser les retombées et d'assurer la transférabilité, ces outils dédiés sont accessibles dans le cloud et enrichis par les utilisateurs. A terme, il s’agit de créer un pôle patrimonial unissant les deux côtés de la Manche pour promouvoir la diffusion d’une solution commune.

Dans ce projet, NEOMA BS et ses enseignants chercheurs sont en charge de la collecte et de l’analyse des données auprès des visiteurs côté français, ainsi que de la réflexion sur l’innovation en termes de modèles économiques, pour adapter les applications technologiques proposées. Grâce aux informations essentielles ainsi recueillies, les chercheurs peuvent aider les sites culturels patrimoniaux à mettre en place de nouveaux dispositifs en Réalité Virtuelle ou Réalité Augmenté (casque, tablette, salle immersive, et mobilier numérique) pour attirer davantage de visiteurs et augmenter les recettes. Le projet VISTA-AR s’inscrit dans le programme européen Interreg V France (Manche) - Angleterre.

La prochaine réunion trimestrielle de ce projet aura lieu en mars, à Rennes, dans les locaux du Conseil Régional de Bretagne.

En savoir plus sur le projet européen VISTA-AR de transformation digitale des sites patrimoniaux :

Retour à la page précédente