Talent Talks : 3 Questions à Isabelle et Lisa GUYOMARC’H d'Ozalys

Dans le cadre des Starting Days 2018 - la semaine d'immersion du Programme Grande Ecole de NEOMA Business School - Isabelle et Lisa Guyomarc'h, sont intervenues pour témoigner dans le cadre de la Conférence d'Ouverture de ce séminaire de rentrée qui portait sur l'entrepreneuriat social.
Après une présentation poignante et inspirante de leur marque de cosmétiques Ozalys à destination des femmes touchées par le cancer du sein, Isabelle Guyomarch, PDG de l’entreprise et sa fille Lisa, Directrice Générale, ont pris le temps de répondre à nos questions à la suite du séminaire d’intégration du PGE.

NEOMA : Lisa, conseilleriez-vous aux Néomiens dont les parents sont chefs d’entreprise de reprendre le flambeau ?

Lisa Guyomarc'h : C’est une question très complexe. J’ai envie de dire que tout dépend de l’entreprise. Il y a de multiples questions sous-jacentes en fait. Le chef d’entreprise est-il prêt à passer le flambeau ? À laisser une place à son enfant ? J’aurais tendance à répondre qu’il faut prendre le risque mais il faut en parler avant tout. Il est impératif d’entretenir une bonne communication parent/enfant.

NEOMA : Qu’est ce qui aujourd’hui, doit incarner la RSE, pour des jeunes sortis de prépa ?

Isabelle Guyomarc'h : Les écoles de commerce apprennent à leurs étudiants à faire de l’argent. Je préciserai ce point en disant que l’enjeu est d’apprendre à faire de l’argent propre. Il faut avoir conscience, que demain, l’argent sale n’aura plus sa place. À l’exception peut-être du trafic de drogue et de la prostitution... Et encore ! [grand sourire]

NEOMA : Auriez-vous un conseil à donner aux étudiants ?

IG : Prenez des risques ! La vie est courte.

LG : Même si on vient d’une super école de commerce, gardez les pieds sur terre. En école de commerce, on a trop tendance à se prendre pour les rois du monde et j’en parle en connaissance de cause. Le milieu du travail oblige bien souvent à tout réapprendre.
Retour à la page précédente