Les visites touristiques font leur transformation digitale

Visiter un château à différentes époques, découvrir des éléments disparus ou inaccessibles, s’inviter à la table d’un banquet médiéval, … autant d’expériences rendues possibles grâce aux casques de réalité virtuelle, tablettes, smartphones et salles d’immersion !

Les technologies innovantes sont en passe de révolutionner le tourisme patrimonial en France et au Royaume-Uni avec le projet européen VISTA-AR : Visitor experience Innovation through Systematic Text Analytics and Augmented Reality. Derrière cet acronyme, une ambition : dépoussiérer les traditionnelles visites des hauts lieux de notre patrimoine en proposant de nouvelles expériences, grâce à la réalité augmentée.

Le Château de Fougères (France) et la Cathédrale d'Exeter (Royaume-Uni) ont été choisis comme premiers sites d’expérimentation. Les chercheurs travailleront sur l’analyse des comportements et les commentaires des visiteurs et sur la création d’expériences en réalités virtuelle ou augmentée répondant à leurs attentes.
Il sera par exemple possible de mieux comprendre la vie quotidienne médiévale du château de Fougères en visitant virtuellement une reconstitution du Logis Seigneurial actuellement détruit, ou encore d’avoir accès à des trésors du XIIe siècle préservés en salle des archives de la Cathédrale d’Exeter, comme des livres que le visiteur pourrait feuilleter et même écouter de façon interactive.

La possibilité d’adaptation de ces outils – transférabilité - sera ensuite testée sur quatre autres sites : la Tin Coast (côte d’étain) du National Trust et le sentier côtier du Sud-Est au Royaume-Uni, et les Jardins de Valloire et le Musée sous-marinier de Lorient en France.

VISTA-AR a été officiellement lancé en septembre 2017, le projet durera quatre ans. Il est financé par le programme européen Interreg V et coordonné par l’Université d’Exeter. Ce sont huit partenaires qui collaborent des deux côtés de la Manche. Ils apportent leurs compétences complémentaires dans les domaines du tourisme, du numérique, de l'économie et du management.

Par la suite, les outils développés dans le cadre de VISTA-AR seront mis à la disposition des autres sites patrimoniaux, avec la création d’une bibliothèque communes de ressources numériques, et pourront être facilement adaptés aux besoins de chacun.

Au-delà de son immense intérêt culturel, ce projet répond également à une nécessité économique : renforcer l’attractivité du sud de l’Angleterre et du nord de la France. Ces territoires sont riches de sites culturels patrimoniaux, dont dépendent leurs revenus touristiques. En créant un nouveau mode de visite des sites, VISTA-AR vise à en augmenter la fréquentation : il s’agit à la fois de valoriser les atouts du patrimoine naturel et culturel commun et de soutenir une croissance économique innovante et durable.

VISTA-AR tend à révolutionner à la fois l’expérience des visiteurs et les modèles commerciaux des sites du patrimoine historique et culturel, français et britanniques, contribuant ainsi à leur pérennité.

Budget total : 7,8 millions d’euros ; dont Fonds Européen de Développement Régional : 5,3 millions d’euros

Les partenaires de VISTA -AR :
•    Exeter University
•    Le Conseil Régional de Bretagne
•    La commune de Fougères
•    Bournemouth University
•    Le Centre des Etudes Supérieures Industrielles (CESI)
•    NEOMA Business School
•    L’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne (EESAB)
•    The Corporate Body of the Cathedral of St Peter

Retour à la page précédente