Etudier à l’international chez un de nos partenaires

L’exposition internationale au cœur de notre enseignement

Ce qui caractérise l’approche internationale de NEOMA Business School est que l’Ecole affiche la volonté d’envoyer ses étudiants à l’étranger en très petite cohorte auprès d’un large nombre de partenaires académiques, plutôt que de les envoyer en groupes plus conséquents vers un choix de destinations plus restreint.

Nous sommes convaincus que cette approche vous garantit l’exposition internationale nécessaire pour vous donner les clés pour évoluer avec succès dans un environnement professionnel fortement globalisé. Pour cela, sur tous les continents, l’Ecole collabore avec les plus grandes écoles et universités. Ce choix stratégique garantit la qualité de l’expérience académique du campus d’origine tout en offrant aux étudiants la possibilité de bénéficier de l’excellence académique des professeurs de l’université d’accueil.

Ainsi, plutôt que d’exporter notre savoir-faire, nous préférons que nos étudiants soient exposés aux experts et aux méthodes pédagogiques du pays en question.

Nous y voyons deux vertus majeures :

  • le renforcement, via une approche différente, des compétences métiers de nos étudiants,
  • et l’internationalisation de leurs connaissances et compétences relationnelles qui s’imposent comme un atout indéniable auprès des recruteurs.

Des compétences multiculturelles fortes à la clé

Inscrit dans une petite cohorte d’étudiants, n’excédant pas 10 étudiants, vous profitez d’une réelle exposition à l’international. En vivant la réalité d’un pays étranger pendant plusieurs mois, vous découvrez une nouvelle culture. Mieux, au contact de différentes nationalités, vous développez une pensée multiculturelle, améliorez vos compétences linguistiques et apprenez à gérer des situations de communication inédites.

L’occasion pour vous d’enrichir considérablement votre palette de savoir-faire et de savoirs-être avec des compétences clés, en phase avec les attentes du monde professionnel d’aujourd’hui.