La Région Normandie et NEOMA Business School s’engagent à soutenir la création d’entreprise

Logo Région Normandie

Comment aider de jeunes entrepreneurs à créer leur entreprise alors même qu’ils doivent rembourser un emprunt pour financer leurs frais de scolarité ? C’est sur la base de ce constat qu’un dialogue constructif a été noué et se concrétise avec la signature d’une convention entre NEOMA Business School et la Région Normandie, représentée par son Président Hervé MORIN.

Ce dispositif, baptisé « DEFI-Etudiant », vient soutenir deux sujets sur lesquels NEOMA Business School est particulièrement engagée : l’aide aux financements des études et le soutien de l’esprit entrepreneurial. Grâce à DEFI-étudiant, les jeunes créateurs d’entreprises bénéficieront d’un refinancement de leur prêt par la Région Normandie.

« La Normandie est riche de jeunes talents. A travers la mise en place de ce dispositif, nous souhaitons que les jeunes diplômés qui ont un projet de création d’entreprise ne soient plus limités dans leur volonté d’entreprendre par un prêt étudiant à rembourser. Ces jeunes ont besoin d’être soutenus et le seront par la Région » déclare Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

« Signer cette convention avec la Région Normandie est une double satisfaction » déclare Yves Benard, Président Directeur Général de NEOMA Business School. « Premièrement, elle s’inscrit dans un de nos axes stratégiques qui est de favoriser l’entrepreneuriat auprès de nos étudiants. Cette possibilité de refinancement de prêt pour les étudiants entrepreneurs vient ainsi soutenir leur capacité à agir, innover et créer. Deuxièmement, c’est une nouvelle collaboration avec la Région sur une thématique très importante pour la réussite de nos étudiants et le dynamisme du territoire. »

La Région organise un différé de remboursement de 18 mois pour faciliter la création d’entreprise

Les étudiants qui ont contracté un prêt pour financer leurs études doivent, en général, commencer à le rembourser 6 mois après leur sortie de l’école, ce qui ne leur laisse que peu de temps pour trouver des ressources pour couvrir les mensualités.

En octroyant à l’étudiant entrepreneur un prêt d’un montant correspondant au solde de son emprunt bancaire, le dispositif de rachat de dette « DÉFI-étudiant » lui offre ainsi un différé de remboursement de 18 mois.

A la fin des 18 mois deux options sont possibles :

  • La création de l’entreprise est un succès, auquel cas l’entreprise créée (ou le porteur de projet) rembourse le fond DÉFI-Étudiant de ce qu’il a déjà pris en charge et reprend le remboursement du solde.
  • La création de l’entreprise est un échec et le porteur de projet ne rembourse pas le fond DÉFI-Étudiant des frais engagés pendant 18 mois mais reprend le remboursement du solde après une période de 6 mois qui lui permettra de trouver un emploi.

Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, l’étudiant doit intégrer l’incubateur de NEOMA Business School. Plus qu’une contrainte, il s’agit là d’une véritable opportunité. Car si rejoindre l’incubateur n’est pas une garantie de réussite, cela augmente considérablement les probabilités de lancement puis de développement, surtout quand on sait que les chances de survie d’une entreprise incubée sont de l’ordre de 80% à 5 ans. Les chiffres de l’incubateur parlent d’eux-mêmes : 6 ans d’existence, 99 entreprises crées et plus de 200 projets présentés en 2016. Et plusieurs très belles « sucess stories » au compteur…

Consciente que la création d’entreprise représente aujourd’hui une véritable tendance de fond, NEOMA Business School se réjouit de pouvoir soutenir cet élan en lien avec un acteur majeur du territoire.

Retour